14071 vues



Vassily Kandinsky, Komposition VI, 1913, huile sur toile

 

KANDINSKY,
KOMPOSITION VI

La révolution picturale introduite par Kandinsky repose sur l’idée d’un dépassement des apparences du sensible ouvrant l’accès au monde spirituel.

  • La Composition VI en exprime la possibilité, dont l'advenue serait provoquée par une grande catastrophe. Dans l'œuvre, la destruction du monde matériel par le déluge agit sur les formes, et les apparences se désagrègent sous nos yeux, telle celle d’une silhouette dissoute dans le brouillard d'un bain de vapeur.


    Le centre principal de la composition est ce noyau évanescent rose et blanc d’où fusent de grandes diagonales aux couleurs de l'arc en ciel, qui, par analogie avec les cordes d'un instrument de musique, symbolisent l’harmonie après le chaos.

  • On discerne, en bas à gauche, les trompettes des Anges de l'Apocalypse et, superposée à ceux-ci, la barque à trois rames, allusion à l'Arche de Noé, qui permet la naissance d'une nouvelle humanité. On remarque également la pluie, en haut à gauche, des éclairs et quelques formes amibiennes. À droite, un couple allongé, entouré d'une aura orangée et bleue, symbolise l'amour qui a existé jadis et qui reviendra sur la Terre.

     

    Vassily KANDINSKY
    Komposition VI, 1913, 195 x 300 cm, Musée national de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg