10055 vues




Theo Van Doesburg, Meisje met ranonkels [Jeune fille aux renoncules], vers 1915
Huile sur toile

THEO VAN DOESBURG
Jeune fille aux renoncules

«Une émotion qui prend une forme visible, en lignes et en couleurs, est un tableau.» C’est en ces termes que Van Doesburg commente cette œuvre, en mai 1916. Celle-ci montre une jeune fille rougissante, émue par le bouquet de fleurs qu’on lui offre.

  • Van Doesburg a été fortement influencé par son ami De Winter, peintre inspiré par la théorie théosophique des formes et des couleurs, notamment celle de Leadbeater. Il lui écrit un poème dans lequel il affirme le rôle mystique de l’artiste : « L'Artiste, le prêtre, qui exprime la volonté du monde, en formes couleurs. » Il s'agit ici d’une des premières œuvres modernes de Van Doesburg, manifestant son intérêt pour l’abstraction. Peintre figuratif à ses débuts, il s'oppose aux futuristes et aux cubistes, leur reprochant leur manque d’humanité et leurs préoccupations matérialistes.

  • Theo VAN DOESBURG
    Meisje met ranonkels [Jeune fille aux renoncules], vers 1915, 80 x 80 cm, Centraal Museum, Utrecht