Yazid Oulab, Le souffle du récitant comme signe, 2003, extrait d’une vidéo sonore de 5’

 

 

OULAB,
LE SOUFFLE
DU RECITANT...


  • Cette vidéo est une méditation sur la mystique soufie, selon laquelle la poésie est la voie essentielle pour approcher les mystères. Des voix récitant une sourate font apparaître une simple figure : les fumées de l'encens, agitées par le souffle des orants, dessinent des volutes dont la cursivité évoque l’écriture.

    À propos de ce texte, l'artiste dit : « La sourate 3 du Coran est pour moi l'une des plus belles, elle rassemble le “halif ”, le “lem” et le “mim”, qui sont la transcription de la ligne, de la courbe et de la sphère. C’est la “sourate dédiée à Marie” qui porte en elle le verbe et lui donne forme. »

  • Yazid OULAB
    Le souffle du récitant comme signe, 2003, extrait d’une vidéo sonore de 5’,
    Centre Pompidou, Musée nat. d’art moderne, Paris