10937 vues



Victor Brauner, Nombre, 1943
Plâtre, plomb, porcelaine

 

 

VICTOR BRAUNER,
NOMBRE

S’inscrivant dans la recherche du « Nouveau Mythe » chère au groupe surréaliste, que Victor Brauner rejoint en 1933, la sculpture Nombre est exécutée pendant la guerre, qui a contraint l’artiste à la clandestinité.

  •  L'œuvre présente un mythe fondateur, celui de l'androgyne primordial, associant les principes masculin et féminin. Inspirée par une théorie de signes puisés dans l’anthologie de Jean Marquès-Rivière, Brauner place sa sculpture sous la protection de Saturne. Dans sa main gauche, Nombre brandit un serpent, symbole de la Terre et évocation de la puissance sexuelle.

    Les éléments plaçant la sculpture sous le signe de la métamorphose (la queue de poisson, les cornes, la boîte à la place du ventre) confèrent à ce personnage hybride, issu des mythologies les plus anciennes, une dimension secrète et une force éclatante, à l'image de « l'artiste-magicien et alchimiste ».

  • Victor BRAUNER, Nombre, 1943,
    164 x 64 x 64 cm
    Musée Cantini, Marseille,
    Legs de Jacqueline Victor-Brauner