8651 vues



Tobias Collier, Mandala
2005-2008
Feuilles d'aluminium, vernis, colle

 

 

TOBIAS COLLIER,
MANDALA

« L'œuvre, réalisée avec des poudres brillantes, renvoie aux peintures de sable des populations natives de l’Amérique du Nord. Elle représente un diagramme atomique du cycle proton-proton. Ce processus chimique, qui transforme l'hydrogène en hélium, a lieu dans les étoiles telle notre soleil et il constitue une explication contemporaine de l’origine de l’énergie de notre planète ».

  • Le titre renvoie aux mandalas bouddhistes, tableaux circulaires méticuleusement réalisés par les moines avec des sables colorés, qui représentent la totalité de l'univers et servent de support à la méditation. Tobias Collier opère ici une symbiose entre les explications sur l'origine de la vie données par la science moderne occidentale et les croyances des civilisations anciennes.

     

    Tobias COLLIER, Mandala, 2005-2008, dimensions variables
    Pianissimo Gallery, Milan