11244 vues




Jean Delville, Portrait du Grand Maître de la Rose†Croix en habit de chœur, Joséphin Péladan, 1895

Huile sur toile

 

 

JEAN DELVILLE,
PORTRAIT DU GRAND MAITRE...

« Artiste, tu es prêtre : l'Art est le grand mystère et, lorsque ton effort aboutit au chef-d'œuvre, un rayon du divin descend comme sur un autel Artiste, tu es roi : l'Art est l’empire véritable Artiste, tu es mage : l'Art est le grand miracle, il prouve seul notre immortalité. » Joséphin Péladan

  • Jean Delville, peintre symboliste belge, rejoint le mouvement des Rose†Croix en 1890 et participe aux importants salons organisés par cet ordre à Paris à partir de 1892. Le célèbre portrait du sâr Péladan souligne son rôle de grand maître, évoqué par le décor de roses et de croix qui orne le fond du tableau et le cadre.

     

    Le geste de la main droite, qui exhorte à l’élévation spirituelle, le papyrus doré, et la barbe assyrienne (probablement un hommage à son frère, assyriologue) confèrent à Péladan une allure pittoresque de prophète

  • Sa robe de choriste témoigne de l'importance qu’il accordait à la musique comme moyen d'épanouissement de l’esprit. Au sol, l'encensoir, symbole récurrent chez les Rose†Croix, évoque également la transformation de l’âme, et ajoute un sens supplémentaire, l'odorat, à celui de l'ouïe et de la vue.

     

    Jean DELVILLE, Portrait du Grand Maître de la Rose†Croix en habit de chœur, Joséphin Péladan, 1895, 205 x 113,5 cm, Musée des beaux-arts, Nîmes