Marc Couturier décrit sa création in situ pour l'exposition Traces du sacré :


Numen (HCC), 2008